• Sophie Soft

2034


Auteur : Christophe Victor

Style : Thriller Technologique

Edition : Alia Futura


4ème de couverture : Thriller technologique, première dystopie du monde post covid19.

2034 : trois géants américains du numérique ont profité de la crise des années 2020 pour établir leur hégémonie sur l’économie occidentale, porter au pouvoir des politiques corrompus et mettre en place un capitalisme de surveillance, basé sur l’exploitation immodérée des données personnelles.

Plongés au cœur de leur organisation dans la Silicon Valley, Pierre, un jeune Français expert en intelligence artificielle, et Julia, une brillante Estonienne travaillant sur l’amélioration du cerveau humain, vont tenter de défier leur pouvoir. De rebondissements en rebondissements, jusqu’au dénouement final, ils ne sauront qu’au bout du chemin si leur quête d’un ordre plus juste aura été vaine.

Ecrit en pleine pandémie du coronavirus, ce thriller technologique nous projette quatorze ans après la crise, sur une planète qui a sacrifié l’environnement et privilégié la sécurité à la liberté, l’économique à l’humain, l’individualisme à l’intérêt commun. Hommage à 1984 et à Farenheit 451, il est une dystopie qui permet de s’interroger sur le sens profond de valeurs comme le libre-arbitre, la sécurité, la vérité, la démocratie ou le progrès. Il permet de se demander, à l’heure où beaucoup de choses sont à rebâtir, quel monde nous souhaitons réellement pour demain.

L’intégralité de ses bénéfices en autoédition littéraire sur le territoire francophone sera reversée à Planète Urgence, association reconnue d'utilité publique de solidarité internationale et de protection de l'environnement (www.planete-urgence.org). L’objectif est ainsi de mêler la réflexion à l’action, et de permettre que 60 à 70% du prix de vente du livre dans sa version numérique et 15 à 50% dans sa version papier viennent contribuer à des actions concrètes pour la forêt, la biodiversité et l’aide au développement local.


Mon avis : Critique des géants du Net (les fameux GAFAs), Christophe Victor dépeint là une société post coronavirus où les gouvernements ont pris le contrôle des individus via la technologie et les données. Cette société hyper connectée et à la merci de la moindre panne, génère des milliards de dollars de profit via les réseaux sociaux où toute information de chaque individu est exploitée, manipulée et orientée. Les réfractaires sont laissés pour compte et abandonnés dans des banlieues bidon villes où la police fait régner l’ordre par la force. L’influence des réseaux sociaux, des fournisseurs de contenus, des médias, désindividualisent les hommes et les femmes en orientant leur vie et leurs pensées via la technologie (smartphones, fournisseurs de contenus, télé – réalités..). Ils dirigent les gouvernements et influencent les choix politiques. Ils n’ont aucune morale et sacrifier les êtres humains ne leur pose pas de cas de conscience tant que le profit est au rendez-vous.


Un peu difficile d’accès parfois car beaucoup de références historiennes et philosophiques, ce roman arrive à nous captiver et à entretenir un suspens qui vous oblige à rester coller à votre liseuse pour savoir comment Pierre va arriver à survivre dans ce monde futur. A la lecture de ce livre, peut-être réfléchirez-vous avant de répondre aux dernières notifications affichées sur votre smartphone….

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LA FUITE

 

©2020 par Les Lectures de Soft. Créé avec Wix.com